You are here

Travail, heures travaillées et revenus : détermination de leur relation avec le décrochage scolaire des jeunes du secondaire

TitleTravail, heures travaillées et revenus : détermination de leur relation avec le décrochage scolaire des jeunes du secondaire
Year of Publication2015
AuthorsLaplante, M.
Date PublishedAvril
UniversityUniversite de Sherbrooke
Abstract

Au Canada, les dépenses que fait chaque province en éducation sont considérées comme un investissement. L'éducation de base, c'est-à-dire le niveau primaire et secondaire, est gratuite pour tous les canadiens. L'éducation est financée par les impôts des contribuables. Les outils dont un adulte a généralement besoin au cours de sa vie y sont enseignés. L'acquisition de ces outils est le premier échelon à passer pour se tourner ensuite soit vers un travail à la suite de l'obtention du diplôme d'études secondaires, qui est obligatoire, soit vers l'obtention de diplômes d'études supérieures. Cependant, plusieurs élèves boudent les études de niveau secondaire et se retrouvent en dehors de l'école, avec ou sans emploi, avant d'avoir obtenu le diplôme d'études secondaires. Ces jeunes se retrouvent ainsi dans une situation handicapante. S'ils ne reviennent pas sur leur décision de quitter l'école, il sera plus difficile ensuite pour eux de trouver un emploi, puisque presque toutes les entreprises et tous les paliers de gouvernement exigent au minimum le diplôme d'études secondaires pour engager un individu. S'ils trouvent un emploi, ils seront quand même dans une situation difficile vue la précarité d'emploi pour les « sans diplôme », étant donné que sa situation d'emploi est soumise entre autres, aux aléas des difficultés macroéconomiques qui peuvent arriver. Plusieurs chercheurs ont tenté de trouver ce qui faisait en sorte que des jeunes décident de décrocher. Le travail que font les jeunes durant l'année scolaire a souvent été pointé du doigt comme étant un facteur aggravant. Depuis plusieurs années, de plus en plus de jeunes travaillent. Cet « aspect travail » a été analysé de différentes façons par les chercheurs, et surtout chez des jeunes qui en sont à leurs dernières années de leurs études secondaires. Notre approche consiste plutôt à vérifier l'importance du travail pour les jeunes de 14 et 15 ans. Comme ils sont de plus en plus jeunes à travailler durant l'année scolaire, nous voulons analyser s'il existe un lien entre le décrochage et le travail. À l'image des résultats obtenus des autres chercheurs, nous ne pouvons arriver à établir une relation directe avec le décrochage.

URLhttp://hdl.handle.net/11143/6812
Document URLhttp://savoirs.usherbrooke.ca/bitstream/handle/11143/6812/laplante_maryse_msc_2015.pdf?sequence=1