You are here

Relation entre l'activité physique et les résultats scolaires chez les jeunes de 14-15 ans

TitleRelation entre l'activité physique et les résultats scolaires chez les jeunes de 14-15 ans
Year of Publication2018
AuthorsDurocher, M. Pitre
UniversityUniversite de Sherbrooke
Keywordsactivité physique, canada, éducation, elnej, moindres carrés ordinaires, résultats scolaires, variable instrumentale
Abstract

L'éducation permet aux individus d'acquérir des connaissances et des compétences qui leur seront utiles dans leurs vies personnelles et professionnelles. De plus, l'éducation est un outil de développement économique et de socialisation. L'intervention publique des gouvernements est ainsi encouragée dans ce domaine. Au Canada, chaque province est responsable de l'organisation de son système d'éducation. L'une des caractéristiques communes des systèmes d'éducations provinciaux est que l'éducation primaire et secondaire est gratuite et obligatoire. Cependant, bien que tous les enfants aient accès à l'éducation, ils ne réussissent pas tous de la même façon. La réussite scolaire des élèves est influencée par un ensemble de facteurs. L'activité physique est l'un des facteurs qui posséderaient potentiellement une influence positive sur les résultats scolaires. L'augmentation de l'activité physique chez les jeunes est l'une des mesures proposées par certains gouvernements provinciaux canadiens afin d'augmenter la réussite scolaire (Gouvernement de la Nouvelle-Écosse, 2015; Gouvernement de l'Ontario, 2014; Gouvernement du Québec, 2017). Plusieurs études ont été effectuées afin d'analyser la relation entre l'activité physique et les résultats scolaires. Ces étudesdémontrent que l'activité physique semble associée à de meilleurs résultats scolaires, bien qu'il soit difficile d'établir si cette relation est causale ou non. Notre approche consiste à vérifier s'il existe une relation entre l'activité physique et les résultats scolaires chez les jeunes de 14-15 ans au Canada. Les données utilisées proviennent de l'enquête longitudinale nationale sur les enfants et les jeunes (ELNEJ) et permettent de différencier entre diverses formes d'activité physique. Comme nous n'avons pas accès directement aux résultats scolaires des jeunes, nous utilisons les résultats à un test mathématique effectué dans le cadre de l'ELNEJ. Afin de réaliser notre étude, nous avons effectué des régressions par la méthode des moindres carrés ordinaires. La différence entre ces régressions réside dans l'aspect de l'activité physique qui est utilisé. Également, afin de déterminer le lien de causalité, nous avons effectué des régressions avec variable instrumentale. L'instrument utilisé est la taille des enfants. Nos travaux ne nous permettent pas d'établir un lien causal entre l'activité physique et les résultats scolaires, bien qu'il semble y avoir une relation positive entre ces variables. /// Translation by Google: Education enables individuals to acquire knowledge and skills that will be useful to them in their personal and professional lives. In addition, education is a tool for economic development and socialization. Public intervention by governments is thus encouraged in this area. In Canada, each province is responsible for organizing its education system. One of the common features of provincial education systems is that primary and secondary education is free and compulsory. However, although not all children have access to education, they do not all succeed in the same way. Students' academic success is influenced by a combination of factors. Physical activity is one of the factors that would potentially have a positive influence on school performance. Increasing physical activity among youth is one of the measures proposed by some Canadian provincial governments to increase student success (Government of Nova Scotia, 2015, Government of Ontario, 2014; Quebec, 2017). Several studies have been done to analyze the relationship between physical activity and academic achievement. These studies show that physical activity appears to be associated with better academic outcomes, although it is difficult to establish whether this relationship is causal or not. Our approach is to investigate whether there is a relationship between physical activity and academic achievement among 14-15 year olds in Canada. The data used come from the National Longitudinal Survey of Children and Youth (NLSCY) and differentiate between various forms of physical activity. Since we do not have direct access to the educational outcomes of youth, we use the results in a mathematical test conducted as part of the NLSCY. In order to carry out our study, we performed regressions using the ordinary least squares method. The difference between these regressions lies in the aspect of the physical activity that is used. Also, in order to determine the causal link, we performed regressions with instrumental variables. The instrument used is the size of the children. Our work does not allow us to establish a causal link between physical activity and academic achievement, although there seems to be a positive relationship between these variables.

URLhttps://savoirs.usherbrooke.ca/handle/11143/12158 http://hdl.handle.net/11143/12158
DOI
Document URLhttps://savoirs.usherbrooke.ca/bitstream/handle/11143/12158/Pitre_Durocher_Mathieu_MSc_2018.pdf