You are here

Private and government sponsorships: Occupational and earnings outcomes for Vietnamese, Laotian and Cambodian refugees

TitlePrivate and government sponsorships: Occupational and earnings outcomes for Vietnamese, Laotian and Cambodian refugees
Year of Publication2020
AuthorsBoyd, M., and Perron S.
JournalCanadian Diversity
Volume17
Pages70 - 76
Abstract

This paper adds to the field of refugee settlement by examining the current labour market outcomes of Canada's ‘Boat People' entering as privately sponsored refugees (PSR) versus government assisted refugees (GAR). We use IRCC admission data merged with 2016 census of population records to study the entry cohort of adults arriving between 1980-1990 who were born in Vietnam, Cambodia and Laos. Examinations of occupational location, percent in high skill occupations and 2015 earnings find no support for the argument that those entering as PSRs have more advantageous economic outcomes than those entering as GARs. We suggest that such findings reflect the mass migration characteristics associated with the Boat People and the related use of the Designated Group category. Since then, rules and regulations increasingly governed admissions of Privately Sponsored and Government Sponsored refugees; these may underlie differences between the two entry classes that are observed in contemporary scholarship. /// Cet article contribue au domaine de l'établissement des réfugiés en examinant les résultats actuels sur le marché du travail des > du Canada qui sont entrés au pays en tant que réfugiés parrainés par le secteur privé (RPS) par rapport aux réfugiés assistés par le gouvernement (RPG). Nous utilisons les données d'admission de l'IRCC fusionnées avec les données du recensement de la population de 2016 pour étudier la cohorte des adultes arrivés entre 1980 et 1990 qui sont nés au Vietnam, au Cambodge et au Laos. L'examen de la localisation des professions, du pourcentage de personnes exerçant des professions hautement qualifiées et des revenus de 2015 ne permet pas de soutenir l'argument selon lequel les personnes arrivant en tant que RPS ont des résultats économiques plus avantageux que celles arrivant en tant que RPG. Nous proposons que ces résultats reflètent les caractéristiques de migration de masse associées aux Boat People et l'utilisation connexe de la catégorie des groupes désignés. Depuis lors, les règles et règlements ont de plus en plus régi les admissions de réfugiés parrainés par le secteur privé et par le gouvernement ; ces règles et règlements peuvent être à l'origine des différences entre les deux catégories d'entrée observées dans les études contemporaines.

URLhttps://www.ciim.ca/en/publications-2-Canadian_Diversity
Document URLhttps://www.ciim.ca/img/boutiquePDF/canadiandiversity-vol17-no2-2020-7bq85.pdf