You are here

Littératie et adéquation entre l'offre et la demande de main-d'oeuvre selon le type d'emploi au Canada : projections par microsimulation entre 2014 et 2024

TitleLittératie et adéquation entre l'offre et la demande de main-d'oeuvre selon le type d'emploi au Canada : projections par microsimulation entre 2014 et 2024
Year of Publication2018
AuthorsVézina, S., and Bélanger A.
JournalNotes de recherche / Working Paper
Keywordscanada, foreign-born, immigrants, labour force, literacy skills, littératie, microsimulation, population active, projections
Abstract

Au Canada, le niveau d'éducation est un critère important de sélection des immigrants. Parallèlement, les études montrent que les immigrants sont significativement moins compétents en littératie que leurs homologues nés au pays et ce, à niveau d'éducation équivalent. Cette recherche montre l'importance de tenir compte des compétences en littératie dans l'analyse de l'offre projetée de main-d'oeuvre au Canada. Grâce aux données de l'enquête canadienne sur les compétences des adultes (PEICA) ainsi qu'à un modèle de microsimulation (LSD-C), nous projetons la population active (offre de main-d'oeuvre) du Canada selon plusieurs variables socioéconomiques, incluant le niveau de littératie. La population active projetée est ensuite ventilée selon les cinq grands types d'emploi, tels que définis par la Classification nationale des professions. Les paramètres utilisés pour ventiler la population selon le type d'emploi proviennent de régressions logistiques multinomiales stratifiées selon le statut d'immigration et le niveau d'éducation. Dans un premier temps, ces régressions tiennent compte du niveau de littératie des individus, de plusieurs autres variables socio-démographiques ainsi que d'autres caractéristiques propres aux immigrants. Dans un deuxième temps, la variable du niveau de littératie est omise. La comparaison des deux désagrégations montre qu'en tenant compte du niveau de littératie, le portrait entre l'offre et la demande de main-d'oeuvre projetée est plus équilibré. En tenant compte des compétences en littératie dans les analyses, l'offre projetée de compétences est plus conservatrice, ce qui permet une meilleure adéquation avec les plus récentes projections de la demande d'emploi par grands niveaux de compétence. /// In Canada, the immigration selection process places great importance on level of education. In parallel, studies show that given an equivalent level of education, immigrants have significantly lower literacy skills than their Canadian-born counterparts. This research shows the importance of accounting for literacy within the analysis of the projected supply of labour in Canada. Thanks to the Programme for the International Assessment of Adult Competencies (PIAAC) survey data and a microsimulation model (LSD-C), the Canadian workforce (labour supply) is projected by many socio-economic variables, including literacy. The projected workforce is then distributed according to the five major occupational types as defined by the National Occupational Classification (NOC) of Canada. The parameters used for this distribution derives from multinomial logistic regressions stratified according to level of education and immigration status. These regressions first account for a slough of socio-demographic variables including level of literacy. The procedure is then repeated while this time omitting this variable. A comparison of the two breakdowns shows that by taking levels of literacy into account within our analyses, the projected supply of labour appears more balanced with the demand; in factoring literacy skills within the analysis, the projected supply of skills is more conservative and therefore a better match to more recent projections of labour force demand.

URLhttp://espace.inrs.ca/7751
Document URLhttp://espace.inrs.ca/7751/1/Vezina-Note05-018.pdf