You are here

Les unités familiales dont la valeur nette patrimoniale est la moins élevée

TitleLes unités familiales dont la valeur nette patrimoniale est la moins élevée
Year of Publication2020
AuthorsCrespo, S.
JournalCoup d'oeil sociodémographique
Volume2020
Pages1 - 17
Abstract

Faits saillants – Cette étude se penche sur la situation des unités fami-liales du Québec qui appartiennent au groupe des 20 % dont la valeur nette est la moins élevée (quintile inférieur de la valeur nette). La valeur nette équivaut au montant qui resterait à une unité familiale après la vente de tous ses avoirs et le remboursement de toutes ses dettes.Les résultats permettent de conclure que, de manière générale, les unités familiales font partie de ce groupe parce qu'elles possèdent peu d'avoirs et ont peu de dettes ou une quantité modérée de dettes.Plus précisément, l'étude a permis de dégager les résultats suivants : * Au Québec en 2016, pour faire partie du quintile infé-rieur de la valeur nette, les unités familiales devaient détenir une valeur nette inférieure ou égale à 14 000 $. * Les unités dont le principal soutien est une femme, une personne de moins de 35 ans ou de scolarité de niveau primaire ou secondaire se trouvent en plus grande proportion dans ce quintile que dans l'ensemble des quintiles. C'est le cas aussi des personnes seules, des familles monoparentales, des unités non propriétaires de leur logement et de celles dont le revenu familial après impôt est relativement faible. * Parmi les unités du quintile inférieur, le quart détient une valeur nette négative et est dans une situation où la dette excède l'avoir. De même, les trois quarts détiennent une valeur nette positive (l'avoir excède la dette). Lorsque l'avoir excède la dette, c'est par un montant médian de 4 400 $. Lorsque la dette excède l'avoir, c'est par un montant médian sensiblement plus important, soit 6 800 $. * Le niveau de l'avoir et celui de la dette dans ce quintile sont en général relativement au bas des distributions. L'avoir médian y est estimé à 5 700 $, et la dette médiane à 700 $, ce qui représente res-pectivement 2 % et 5 % de l'avoir médian et de la dette médiane de l'ensemble des cinq quintiles. * Toutefois, pour une minorité, et en particulier pour les unités dont la dette dépasse l'avoir, le niveau de la dette est plus important. La moitié des unités du quintile dont la dette excède l'avoir détient une dette supérieure à 15 000 $. À l'inverse, au moins la moitié de celles dont l'avoir excède la dette a une dette nulle ou très proche de l'être. * En comparaison de l'ensemble des unités fami-liales, celles du quintile inférieur de la valeur nette détiennent moins fréquemment des avoirs financiers dans les régimes de retraite privés, des avoirs finan-ciers hors des régimes de retraite privés, des avoirs non financiers, comme des véhicules, et des avoirs liés à la valeur des entreprises de l'unité familiale. * Elles détiennent dans une proportion négligeable des dettes hypothécaires et détiennent moins sou-vent des dettes de consommation toutes catégories confondues. /// Translation by Google: Highlights – This study examines the situation of family units in Quebec that belong to the 20% group with the lowest net worth (bottom quintile of net worth). Net worth equals the amount that would remain in a family unit after the sale of all of its assets and the repayment of all its debts. The results suggest that, in general, family units are part of this group because they have few assets and have little debt or a moderate amount of debt.More specifically, the study found the following results: * In Quebec in 2016, to be in the bottom quintile of net worth, family units were required to have a net worth of $14,000 or less. * Units in which the primary support is a woman, a person under 35 years of age or of primary or secondary schooling are found in a higher proportion in this quintile than in all quintiles. This is also the case for unattached individuals, single-parent families, units that do not own their homes and those with relatively low after-tax family income. * Among the units in the bottom quintile, a quarter have negative net worth and are in a situation where the debt exceeds their equity. Similarly, three-quarters have positive net worth (equity exceeds debt). When the equity exceeds the debt, it is by a median amount of $4,400. When debt exceeds equity, it is by a significantly larger median amount, $6,800. * The level of equity and debt in this quintile are generally relatively low in the distributions. Median equity is estimated at $5,700, and median debt is $700, which represents 2% and 5%, respectively, of median equity and median debt for all five quintiles. * However, for a minority, and in particular for units whose debt exceeds their equity, the level of debt is higher. Half of the quintile units whose debt exceeds their equity have a debt greater than $15,000. Conversely, at least half of those whose assets exceed the debt have zero or very close to debt. * Compared to all family units, those in the bottom quintile of net worth less frequently hold financial assets in private pension plans, financial assets outside private pension plans, non-financial assets, such as vehicles, and assets linked to the value of family unit businesses. * They hold a negligible proportion of mortgage debts and less often hold consumer debts, all categories combined.

URLhttps://www.stat.gouv.qc.ca/statistiques/population-demographie/coup-doeil-sociodemographiques.html
Document URLhttp://www.stat.gouv.qc.ca/statistiques/population-demographie/bulletins/coupdoeil-no70.pdf
Publication Type
RDC
Surveys
Themes
Contract ID
Publication language(s)
Français