You are here

Les inégalités sociales et scolaires d'accès à l'enseignement supérieur canadien

TitleLes inégalités sociales et scolaires d'accès à l'enseignement supérieur canadien
Year of Publication2012
AuthorsMurdoch, J., and Doray P.
EditorRomainville, M., and Michaut C.
Book Title{La réussite, échec et abandon dans l'enseignement supérieur}
Pages91 - 115
PublisherDe Boeck
CityBruxelles, BE
Abstract

Depuis son fort développement dans le dernier tiers du XXe siècle, l'enseignement supérieur est confronté à des taux d'échec et d'abandon élevés qui sont régulièrement dénoncés comme autant de gaspillages sociaux, humains et financiers. De surcroît, il lui est demandé d'élever le niveau de formation des jeunes tout en faisant preuve d'une plus grande justice sociale. Face à ces impératifs, les établissements sont incités à lutter contre l'échec et les étudiants contraints à réussir leurs études. Mais que signifie « réussir des études » ? Accéder à la formation et à l'établissement désirés, atteindre un certain niveau d'études, acquérir des compétences utiles sur le marché du travail ou seulement obtenir le diplôme ? Et quels facteurs sont associés à la réalisation d'un parcours réussi? Le phénomène apparaît bien plus complexe qu'il n'en a l'air : il dépend à la fois des conditions d'accès et de sélection des établissements, des pratiques pédagogiques des enseignants et des caractéristiques des étudiants. Par ailleurs, certaines structures d'enseignement supérieur mettent en place des politiques et des dispositifs de détection et de prévention du décrochage et de d'abandon des études. Sont-ils efficaces et équitables? Réunissant les contributions de chercheurs en économie, en psychologie, en sciences de l'éducation et en sociologie, l'ouvrage tente de répondre à ce problème social en offrant une synthèse des travaux récents dans des contextes nationaux variés (Belgique, France, Québec, Suisse).