You are here

La surqualification chez les nouveaux diplômés postsecondaires

TitleLa surqualification chez les nouveaux diplômés postsecondaires
Year of Publication2018
AuthorsBoudarbat, B., and Montmarquette C.
EditorJoanis, M., and Montmarquette C.
Book Title{Le Québec économique 7: Éducation et capital humain}
Pages341 - 368
PublisherCentre interuniversitaire de recherche en analyse des organisations (CIRANO)
CityMontréal, QC
Abstract

Les données de l'Enquête nationale des diplômés de 2013 permettent d'évaluer la capacité de notre système éducatif de former des jeunes à même d'intégrer le marché du travail aujourd'hui en mesurant la correspondance études-emploi selon différentes approches. Elles permettent aussi d'analyser le comportement des jeunes par rapport aux études et au marché du travail au cours des années qui suivent l'obtention du diplôme. La surqualification causée par la non-concordance entre les qualifications des travailleurs et les exigences des emplois qu'ils occupent demeure une situation coûteuse pour l'ensemble de l'économie. Même si le Québec n'échappe pas totalement à ce phénomène, notre étude montre que la fréquence de la surqualification professionnelle des travailleurs y est en général inférieure à celle qu'on mesure dans le reste du Canada, particulièrement en Ontario. L'étude évoque l'idée d'un taux naturel de surqualification et présente des éléments de politique économique pouvant nous approcher de ce taux naturel évalué entre 20 % et 25 % selon nos données. /// Translation by Google: Data from the 2013 National Graduate Survey assesses the ability of our education system to train young people to enter the labor market today by measuring the education-employment match using different approaches. They also help to analyze the behavior of young people in relation to education and the labor market in the years following graduation. Overqualification caused by the mismatch between workers' qualifications and the demands of the jobs they occupy remains a costly situation for the economy as a whole. Although Quebec is not totally immune to this phenomenon, our study shows that the frequency of overqualification of workers is generally lower than in the rest of Canada, particularly in Ontario. The study evokes the idea of a natural rate of overqualification and presents elements of economic policy that can approach us to this natural rate estimated between 20% and 25% according to our data.

URLhttps://qe.cirano.qc.ca/quebec-economique-7-chapitre-12
Document URLhttp://qe.cirano.qc.ca/sites/default/files/Colloques/Qe7%20-%2030%20janvier%202018/ColloqueQe7_Boudarbat.pdf