You are here

La langue gardienne de la religion / La religion gardienne de la langue? Note sur la permanence et recomposition du catholicisme au Québec et dans la francophonie canadienne

TitleLa langue gardienne de la religion / La religion gardienne de la langue? Note sur la permanence et recomposition du catholicisme au Québec et dans la francophonie canadienne
Year of Publication2013
AuthorsMeunier, É.-M., Wilkins-Laflamme S., and Grenier V.
JournalFrancophonies d'Amérique
Volume36
Pages13 - 40
Abstract

Le catholicisme a longtemps été un pilier institutionnel et un marqueur identitaire pour les communautés francophones du Canada. Malgré cette importance et le déclin progressif qui caractérise catholicisme et francophonie minoritaire, peu de travaux se sont intéressés aux liens entre langue et religion au Canada. Cet article de sociologie comparative constitue un premier jalon vers une meilleure compréhension de l'articulation des phénomènes de sécularisation et de transferts linguistiques. Se basant sur une gamme étendue de statistiques sociales (de 1968 à 2010), les auteurs présentent les tendances religieuses et linguistiques centrales de l'Atlantique, du Québec, de l'Ontario et de l'Ouest canadien. /// For a long time, Catholicism was an institutional pillar and marker of identity for the francophone communities of Canada. Despite this importance and the progressive decline that characterizes Catholicism and the francophone minority, few works have concentrated on the links between language and religion in Canada. This article of comparative sociology lays the groundwork for a better understanding of the phenomena of secularisation and linguistic transfers. Based on a wide range of social statistics (1968-2010), the authors present the prevailing religious and linguistic tendencies in the Atlantic, Québec, Ontario, and Western Canada.

URLhttp://www.erudit.org/revue/fa/2013/v/n36/1029375ar.html?vue=resume&mode=restriction
Document URLhttp://www.erudit.org/revue/fa/2013/v/n36/1029375ar.pdf