You are here

Instabilité des unions libres: Une analyse comparative des facteurs démographiques

TitleInstabilité des unions libres: Une analyse comparative des facteurs démographiques
Year of Publication2014
AuthorsLe Bourdais, C., Lapierre-Adamcyk É., and Roy A.
JournalRecherches sociographiques
Volume55
Pages53 - 78
Keywordscommon-law union, conjugal breakup, conjugal status of parents, mariage, marriage, quebec, rupture d'union, statut conjugal des parents, union libre
Abstract

Cet article porte sur la signification de l'union libre analysée à travers le prisme de l'instabilité conjugale. Dans une perspective comparative, on montre que l'union libre, plus répandue au Québec, y est plus stable qu'ailleurs au Canada, où la popularité du mariage est plus intense. Partout au Canada, le mariage tend à réduire l'instabilité parmi les couples dont la vie conjugale s'est amorcée par une union libre, et ce, de façon plus importante que l'arrivée d'un enfant. De plus, on observe que ce n'est qu'après une durée de vie commune assez longue que les conjoints de fait qui ont un enfant se rapprochent des couples mariés. /// This article examines common-law relationships through the prism of conjugal instability. In a comparative perspective, we show that common-law relationships, more popular in Quebec, are more stable there than elsewhere in Canada, where marriage is more prevalent. Yet across Canada, marriage - even more so than the arrival of a child - tends to decrease instability in couples whose conjugal life began as a common-law union. It is only after living together for a fairly long period of time that the stability of common-law couples, with or without children, begins to approximate that of married couples.

URLhttp://www.erudit.org/revue/rs/2014/v55/n1/1025645ar.html
DOI10.7202/1025645ar
Document URLhttp://www.erudit.org/revue/rs/2014/v55/n1/1025645ar.pdf
Publication Type
RDC
Surveys
Themes
Contract ID
Publication language(s)
Français