You are here

Incidence du travail des parents et autres conditions parentales sur le bien-être psychologique et la réussite éducative des adolescents canadiens

TitleIncidence du travail des parents et autres conditions parentales sur le bien-être psychologique et la réussite éducative des adolescents canadiens
Year of Publication2014
AuthorsTulk, L.
UniversityUniversité Laval
CityQuébec, QC
Abstract

L'objectif de cette thèse est d'analyser les effets potentiels de certaines conditions de travail des parents sur la famille et, ultimement, sur le bien-être psychologique et la réussite éducative des jeunes canadiens. Les jeunes désignent la cohorte des 12-15 ans qui fréquente en principe l'école secondaire. Ce projet est réalisé à partir du large échantillon des données canadiennes de l'ELNEJ - l'enquête longitudinale nationale sur les enfants et les jeunes - de Statistique Canada. Les thématiques retenues dans cette étude s'inscrivent au cœur des enjeux sociaux d'actualité. Il est désormais reconnu que la réussite éducative représente des préoccupations sociales majeures donnant lieu à de vastes mobilisations. De tous les intervenants concernés, la famille demeure un point d'ancrage dans le développement des jeunes et leur réussite. Par ailleurs, force est de constater que le monde du travail connaît de profondes transformations dont les impacts affectent la santé psychologique des travailleurs et, conséquemment, l'harmonisation du travail et de la famille. Ainsi, la difficulté de concilier le travail et la famille peut avoir des répercussions sur le bien-être psychologique des parents et, incidemment, peut se répercuter négativement sur la dynamique familiale, le bien-être et la réussite éducative des jeunes. Ce projet de thèse vise donc à tenter de mieux comprendre les impacts du travail des parents sur la famille et sur leurs enfants, à l'adolescence. La finalité de ce projet étant l'acquisition d'une meilleure connaissance de la dynamique entre le travail, les conditions parentales, le bien-être psychologique ou la réussite éducative afin de développer un cadre explicatif basé sur un modèle multidimensionnel. Cette étude s'inscrit donc dans un contexte multivarié et s'appuie sur la perspective écologique du développement humain proposé par Bronfenbrenner (1979). Le modèle retenu pour cette étude met en interaction plusieurs facteurs qui caractérisent différents milieux de vie dans lesquels évoluent les jeunes de 12 à 15 ans. Le recensement des écrits scientifiques, basé sur cette approche théorique, a permis de dégager un modèle empirique qui propose une structure relationnelle des facteurs identifiés. Peu d'études jusqu'à maintenant ont tenté d'intégrer l'ensemble de ces facteurs dans un modèle. De par ses visées multiples, ce projet peut contribuer à l'élaboration de stratégies préventives et à la promotion de programmes d'intervention, autant dans le domaine de l'éducation que celui de la gestion. Le modèle proposé postule que le travail pourrait influencer les conditions parentales, c'est-à-dire les conditions familiales tels le fonctionnement familial, le bien-être psychologique du parent ou l'exercice du rôle parental, qui à leur tour ont un effet sur le bien-être psychologique du jeune ou sa réussite éducative. Les variables intégrées au modèle ont été sélectionnées sur la base de l'appui empirique des études recensées dans la littérature. Les données employées pour tester ce modèle proviennent du large échantillon de l'enquête longitudinale nationale sur les enfants et les jeunes (ELNEJ) qui a été conçue pour recueillir des renseignements détaillés sur les facteurs qui influent sur le développement cognitif, social et émotionnel ainsi que sur le comportement des enfants et des jeunes. Les analyses effectuées sont basées sur la méthode de modélisation d'équations structurelles. Les principaux résultats de cette thèse sont présentés sous forme d'articles. L'analyse du modèle d'équations structurelles a permis de valider l'adéquation du modèle postulé, qui propose une chaîne d'associations dans laquelle le travail des parents agirait indirectement à travers la dynamique familiale, sur le bien-être psychologique ou la réussite éducative de l'adolescent. /// The main purpose of this thesis is to analyze the potential contribution of certain work conditions of the parents on the family and, ultimately, on the psychological well-being and educational success of young Canadians. Young people refer to the cohort aged 12-15, who typically attend High school. This project is from the large sample of Canadian data from the NLSCY - the national longitudinal survey of children and youth -Statistics Canada. The themes identified in this study are at the heart of current social issues. It is now recognized that educational success represents major social concerns giving rise to large mobilizations. Family remains an anchor point in the development of young people and their success. On the other side, it is clear that the work world has profound impacts, which affect the psychological health of workers and, consequently, the harmonization of work and family. Thus, the difficulty of balancing work and family can have an impact on the psychological well-being of the parents and, incidentally, can negatively affect family dynamics, well-being and educational success of young people. This thesis aims to understand the impacts of the work of parents on the family and on their children in adolescence. Specifically, the purpose of this project is to acquire of a better understanding of the dynamics between work, parental conditions, psychological well-being or educational success, in order to develop an explanatory framework based on a multidimensional model. This study, based on multivariate context, relies on the ecological perspective of human development proposed by Bronfenbrenner (1979). The model used for this study highlights factors in interaction that characterize different environments in which adolescents are living. The scientific writings allowed identifying an empirical model that provides a relational structure of those factors. Few studies to date have attempted to integrate all of these factors in a model. The results of this project can help guide the development of preventive strategies and the promotion of intervention programs, both in the field of education and management. The proposed model assumes an influence of parental work conditions on family environment (family functioning, psychological well-being of the parents or parenting), which, in turn, impacts on the psychological well-being of adolescents or their educational success. The variables included in this model were selected on the basis of empirical support in the scientific literature. The data come from the large sample of NLSCY, which was designed to collect detailed information on the factors that affect the cognitive, social and emotional development as well as the behavior of children and young people. Structural equation modeling was used to test the proposed model. The main results of this thesis are presented in the form of articles. Structural equations model analysis allowed validating the adequacy of the postulated model, which suggests a chain of associations in which the parents work appears to contribute indirectly, through family dynamics, to the psychological wellbeing or educational success of adolescent.

URLhttp://www.erudit.org/these/liste.html?src=laval&typeindex=facettelettrenomauteur&lettre=t&page=13
Document URLhttp://www.theses.ulaval.ca/2013/30008/30008.pdf