Vous êtes ici

Poursuivre vos recherches pendant les mesures d’urgence

Pour faire avancer vos recherches compte tenu des restrictions d’accès aux CDR pendant les mesures d’urgence, envisagez les alternatives suivantes, qui permettent l’élaboration de codes et l’exploration de données.

1) Utilisez un fichier de microdonnées à grande diffusion (FMGD)

Statistique Canada offre un service d’accès par abonnement à sa collection de fichiers de microdonnées à grande diffusion (FMGD), lesquels contiennent des données anonymes et non agrégées. À l’aide d’un logiciel statistique, l’utilisateur peut en modifier et en analyser les variables. Vous pouvez consulter la liste des FMGD disponibles et des tableaux accessibles au public ici.

La plupart des universités qui hébergent un CDR sont déjà abonnées à ce service. Adressez-vous à la personne-ressource locale de l’Initiative de démocratisation des données (IDD) en utilisant cette liste des établissements participants et de leurs personnes-ressources. Les chercheurs de ces établissements peuvent consulter la plateforme Nesstar pour télécharger les FMGD ou chercher les métadonnées des fichiers maîtres. Vous pouvez également contacter la personne-ressource au sein de votre institution pour avoir accès à d’autres produits par le biais de l’IDD, tels que : la Base de données sur les congés des patients (BDCP) ; les fichiers de recherche analytique de l’Institut canadien d’information sur la santé (ICIS) ; les fichiers de conversion des codes postaux ; et la Base de données et modèle de simulation de politique sociale (BD/MSPS).

Veuillez noter que Statistique Canada diffusera des FMGD plus à jour, y compris des fichiers relatifs à la santé. Pour plus d’informations, veuillez contacter l'IDD à Statistique Canada.

2) Utilisez le système d’accès à distance en temps réel (ADTR)

Le système ADTR est un dispositif d’accès à distance en ligne permettant aux utilisateurs d’exécuter des programmes SAS en temps réel sur des fichiers de microdonnées centralisés et sécurisés. Les chercheurs qui utilisent ce système n’ont pas un accès direct aux microdonnées et ne peuvent consulter le contenu d’un fichier. Par contre, ils peuvent exécuter des programmes SAS pour extraire les résultats sous forme de tableaux de fréquence (l’ADTR permet également de calculer les moyennes, les percentiles, la distribution en pourcentage, les proportions, les ratios et les parts). Comme les utilisateurs de l’ADTR ne peuvent consulter les microdonnées, ils n’ont pas à devenir employé de Statistique Canada. C’est ce qui permet à l’ADTR de servir ses clients rapidement.

La liste des fichiers de données de l’ADTR peut être consultée ici.

Pour davantage de renseignements sur l’ADTR cliquez ici.

Un guide de l’utilisateur de l’ADTR est disponible ici.

3) Prenez une longueur d’avance pour votre prochain projet

Si vous n’avez pas encore eu l’occasion de créer un compte sur le nouveau Portail d’accès aux microdonnées, c’est le moment de vous familiariser avec le processus. Lorsque vous élaborez une proposition, vous pouvez utiliser les ressources mentionnées ci-dessus ou contacter votre analyste pour lui demander de l’aide ou de la documentation non confidentielle sur les fichiers dont vous avez besoin. L’examen des propositions se poursuit pendant l’arrêt des activités causé par la COVID-19 et vous pourriez revenir avec une longueur d’avance pour vos prochains projets de recherche.

Vous pouvez créer un compte ici.

4) Restez informé des nouvelles données disponibles dans votre CDR

Consultez le site web du RCCDR pour connaître les nouveaux fichiers qui pourraient vous intéresser. La liste complète de nos données se trouve ici, avec une liste des diffusions mensuelles. Vous pouvez également vous inscrire pour recevoir des mises à jour de Statistique Canada.

5) Tenez-vous au courant des diffusions de données et autres informations pertinentes de Statistique Canada

Si vous ne l’avez pas fait ces derniers temps, pensez à consulter régulièrement le site web de Statistique Canada pour des mises à jour dont votre recherche pourrait bénéficier. Si vous n’êtes pas encore abonné aux mises à jour, l’inscription se fait ici.

6) Renseignez-vous sur les ressources disponibles dans votre établissement d’attache, comme les financements à réponse rapide.

Dans le contexte de la COVID-19, de nombreuses universités offrent des possibilités de financement à réponse rapide à leurs professeurs. N’oubliez pas de consulter le site web du bureau du vice-recteur à la recherche de votre établissement d’attache.