Vous êtes ici

Qui fait partie du groupe des 10% dont le revenu est le plus élevé?

TitreQui fait partie du groupe des 10% dont le revenu est le plus élevé?
Année de publication2017
AuteursCrespo, S.
JournalDonnées sociodémographiques en bref
Volume21
Pages1 - 8
Résumé

Cet article permet d'élaborer un portrait sociodémographique et socioprofessionnel du groupe des 10 % dont le revenu est le plus élevé au Québec. Il s'agit d'un groupe qui détient environ le quart de tous les revenus de la population, et dont le portefeuille est composé presque exclusivement de revenus provenant du marché, et très majoritairement de l'emploi. Pour résumer, sur le plan sociodémographique, le décile supérieur est composé dans une plus large mesure de personnes présentant les caractéristiques suivantes: personne de sexe masculin, âgée de 30 à 64 ans et plus spécifiquement entre 45 et 64 ans, diplômée universitaire, non immigrante et vivant dans un ménage propriétaire. Bien que les personnes mariées ou en union libre soient surreprésentées dans ce décile, cela est redevable au fait qu'elles sont plus souvent âgées de 30 à 64 ans. Aussi, malgré le fait que les femmes soient sous-représentées au sein du décile supérieur, l'augmentation de leur représentation est un fait des dernières décennies. Sur le plan socioprofessionnel, et comme on peut s'y attendre, le décile supérieur est composé dans une plus large mesure de travailleurs plutôt que de personnes sans emploi. Parmi ces travailleurs, ceux qui sont à temps plein pour l'année complète sont surreprésentés dans le décile privilégié, et plus particulièrement ceux qui exercent des professions de la gestion ou des sciences naturelles et appliquées, ou encore qui œuvrent dans les administrations publiques. Bien que les employés ou les travailleurs autonomes avec employés soient plus nombreux à faire partie du décile supérieur que les travailleurs autonomes sans employés, c'est essentiellement en raison de leur propension à travailler à temps plein pour l'année complète. Enfin, les résultats obtenus quant à la place du Québec dans le décile supérieur des revenus canadiens ont permis de faire ressortir que cette place n'est pas privilégiée. En effet, on constate une sous-représentation des résidents du Québec dans ce décile, laquelle s'est même accrue avec le temps.

URLhttp://www.stat.gouv.qc.ca/statistiques/conditions-vie-societe/donnees-sociodemographiques_an.html#2017
Document URLhttp://www.stat.gouv.qc.ca/statistiques/conditions-vie-societe/bulletins/sociodemo-vol21-no2.pdf