Vous êtes ici

ELIC-BDIM (Enquête longitudinale auprès des immigrants du Canada, version élargie)

Description

Grâce aux données supplémentaires de l’ELIC-BDIM, le chercheur obtient une clé de couplage qui lui donne accès à la BDIM. Le couplage avec les données fiscales de la BDIM représente une occasion unique de relier les caractéristiques sociales des répondants à leur situation socioéconomique à long terme sans devoir ajouter une nouvelle vague d’interviews. Les fichiers de données fiscales de la BDIM étant mis à jour chaque année, les répondants à l’ELIC peuvent être suivis longitudinalement sans le moindre fardeau de réponse. L’ajout de données détaillées sur la situation économique augmente la capacité analytique de l’enquête. Les avantages du recours à l’ELIC-BDIM aux fins d’analyse comprennent :
  • un soutien à l’élaboration de politiques fondées sur des données probantes;
  • une utilisation accrue des sources de données administratives aux fins de recherche, ce qui diminue les coûts de collecte de données et le fardeau imposé aux répondants lors des enquêtes;
  • la possibilité d’effectuer des analyses statistiques inférentielles sur des microdonnées confidentielles ainsi que du travail d’analyse dont la nature est complexe ou qui ne se prête pas à d’autres formes d’accès aux données.

La décision de lancer un projet pilote au centre de données de recherche (CDR) vise à évaluer la faisabilité de permettre une utilisation accrue de l’ELIC-BDIM. Cela permettra de soumettre les règles de contrôle de confidentialité à des tests supplémentaires et d’évaluer les ressources en technologies de l’information nécessaires au transfert et à l’analyse de ces volumineux fichiers de données.

 

Les données

Enquête longitudinale auprès des immigrants du Canada, version élargie (ELIC - BDIM)

La population cible de l'enquête consiste en l'ensemble des immigrants qui répondent aux critères suivants :

  • immigrants arrivés au Canada entre le 1er octobre 2000 et le 30 septembre 2001;
  • âgés de 15 ans et plus au moment de leur arrivée au Canada;
  • reçus de l'extérieur du Canada et qui ont présenté une demande par l'entremise d'une mission canadienne à l'étranger.

Sont également exclus du champ de l'enquête les réfugiés faisant leur demande d'asile ici au Canada. Pour être couplé à la BDIM, le répondant doit avoir produit au moins une déclaration de revenus depuis 1982. Cette enquête plus large suit un plan longitudinal, et les données sont recueillies chaque année à partir des dossiers fiscaux; aucun échantillonnage supplémentaire n’est effectué.

Ce couplage déterministe utilise le numéro de série d’immigrant du dossier d’admission fourni par Immigration, Réfugiés et Citoyenneté Canada (IRCC). De plus, la BDIM regroupe des données sur l’immigration provenant d’IRCC, des données fiscales provenant de l’Agence du revenu du Canada (Estimations annuelles du revenu des familles de recensement et des particuliers – Fichier des familles T1) et la date de décès provenant de la Base de données combinées sur la mortalité de Statistique Canada.