Vous êtes ici

CSERCan (Cohorte santé et environnement du recensement canadien)

Description

CSERCan 2001

La Cohorte santé et environnement du Recensement du Canada de 2001 (CSERCan) est un vaste ensemble de données fondées sur la population, qui permet l’examen des résultats au chapitre de la mortalité, selon les caractéristiques du recensement (c.-à-d. les facteurs ethnoculturels et socioéconomiques). La CSERCan de 2001 a été créée à partir de trois sources des données différentes :

  • Recensement de la population de 2011
  • Fichiers de l’univers T1 (lieu de résidence seulement)
  • Base canadienne de données sur la mortalité.

Les restrictions qui précèdent ont entraîné l’exclusion de la population vivant en établissement, des personnes omises dans le Recensement de 2001 et des non-déclarants fiscaux.

CSERCan 1996 

CSERCan 1991

La version courante de la Cohorte Santé et Environnement du Recensement du Canada de 1991 (CSERCan) est dérivée d’un ensemble de données couplées regroupant des renseignements socioéconomiques et démographiques ainsi que des renseignements sur les cas de cancer, la mortalité et le lieu de résidence (selon les fichiers de données fiscales T1) pour 2,5 millions de Canadiens sur une période de suivi pouvant atteindre 20 ans.

La Cohorte Santé et Environnement du Recensement du Canada de 1991 comprend des variables qui décrivent les caractéristiques de la population, le lieu de résidence, l’incidence du cancer et la mortalité. Ces variables ont été obtenues à partir de six sources de données : 

  • le questionnaire détaillé du Recensement de 1991 (versions 2B et 2D) du Canada, population excluant les pensionnaires d’établissements institutionnels; 
  • le Fichier de données fiscales sommaires historiques (FDFSH) de 1984 à 2011 (lieu de résidence seulement); 
  • le Fichier maître des particuliers T1 (FMP T1) de 1981 à 1983 (lieu de résidence seulement); 
  • la Base canadienne de données sur le cancer (BCDC) de 1969 à 1991; 
  • le Registre canadien du cancer (RCC) de 1992 à 2010; 
  • la Base canadienne de données sur la mortalité (BCDM) de 1991 à 2011.

Mise à jour, janvier 2018: Des poids d’échantillonnage ont été créés pour la CSERCan de 1991 afin de 1) rendre la cohorte plus représentative de la population cible (c.-à-d. la population excluant les pensionnaires d’établissements institutionnels âgée de 25 ans et plus) et de 2) réduire le biais attribuable aux appariements manqués. En bref, les poids du questionnaire détaillé du recensement ont été ajustés en fonction des paramètres du modèle sur la probabilité de couplage avec un enregistrement fiscal. Ces poids d’échantillonnage ont ensuite été calés suivant la méthode itérative, et on a procédé à un élagage pour éviter d’obtenir des poids négatifs ou excessivement élevés.