Vous êtes ici

Conférence nationale du RCCDR 2017

Regards sur les inégalités :
de la mesure aux politiques

2017 marque le 150e anniversaire de la Confédération. À travers le pays, les Canadiens célèbrent et participent aux nombreuses activités spéciales qui sont organisées. Ils (re)découvrent des figures marquantes et des moments charnières de leur histoire et se souviennent des réussites et accomplissements collectifs. Au cours de ce siècle et demi, bien des choses ont été accomplies qu’il importe de célébrer. Cependant, la société canadienne se retrouve encore aujourd’hui confrontée à de nombreux enjeux critiques qui appellent à la réflexion.

Cette année, la conférence annuelle du RCCDR s’intéresse à l’une de ces questions cruciales et porte son regard sur les différentes formes d’inégalité qui traversent la société, par exemple les conditions de vie des peuples autochtones, le revenu et la pauvreté, l’accès à l’éducation, l’intégration des immigrants, les disparités de genre, et les écarts socioéconomiques en matière de santé. 

La conférence annuelle du Réseau est une occasion unique de mettre en valeur les recherches réalisées à l’aide des données confidentielles des CDR et de discuter de leurs implications au regard des politiques publiques. En portant notre attention sur les inégalités, nous souhaitons apporter des données probantes pour soutenir l’adoption de politiques visant sinon l’égalité des résultats, du moins l’égalité des chances.

Les frais d’inscription incluent : petits déjeuners et déjeuners au cours de la rencontre, pauses café, réception de bienvenue, dîner de la conférence et les ateliers d'après-conférence offerts le 16 novembre.

Parmi les attraits de la conférence:

  • Allocution de notre conférencier invité Miles Corak: Miles est professeur titulaire à l'École d'Affaires publiques et internationales, à l'Université d'Ottawa. Il est également affilié à divers titres avec pusieurs instituts de recherche et think tank ici et ailleurs et, en 2017, il a été nommé économiste en résidence à Emploi et Développement social Canada. C'est un expert de renommée mondiale en ce qui concerne l'inégalité et l'égalité des chances. Il a consacré sa carrière à étudier les politiques sociales dans une perspective comparée, notamment la pauvreté des enfants, l'accès à l'éducation postsecondaire, la mobilité sociale et économique.
  • Allocution de notre conférencière invitée Diana Kuh: Diana est professeure au University College London et une experte de renommée internationale en épidémiologie du veillissement dans une perspective longitudinale. Elle est directrice du Medical Research Council Lifelong Health and Ageing (LHA) and National Survey of Health and Development (NSHD). Elle est également chercheuse principale du réseau Healthy Ageing across the Life Course (HALCyon) et co-directrice de l’Integrative Analysis of Longitudinal Studies of Ageing (IALSA). Sa recherche examine comment les facteurs biologiques, psychologiques et sociaux affectent, tout au long du parcours de vie et de façon indépendante, cumulative ou interactive, la santé des adultes, le vieillissement et le risque de maladie chronique. Elle a écrit ou co-écrit plus de 300 publications, y compris A life course approach to healthy ageing (Oxford University Press, 2014).
  • Déjeuner-causerie avec Marc Morreale, directeur du programe universitaire de SAS Canada. 
  • Cocktail de bienvenue et lancement, le 13 novembre au Faculty Club de l'Université McGill: Combatting Poverty: Quebec’s Pursuit of a Distinctive Welfare State, par Axel van den Berg, Charles Plante, Hicham Raïq, Christine Proulx, et Samuel Faustmann.
  • Dîner de la conférence au Musée Pointe-à-Callière le 14 novembre, avec visite du Musée.

Ateliers du 16 novembre: