You are here

Combien d'enfants en double résidence ou en garde partagée? Sources et mesures dans les contextes québécois et canadien

TitleCombien d'enfants en double résidence ou en garde partagée? Sources et mesures dans les contextes québécois et canadien
Year of Publication2017
AuthorsPelletier, D.
JournalCahiers québécois de démographie
Volume46
Pages101 - 127
Abstract

À la base de ce texte se trouve une question très simple: combien d'enfants partagent leur temps de façon plus ou moins égale entre la résidence de leur mère et celle de leur père à la suite de la séparation de ceux-ci ? Après une description des nombreux enjeux liés à la mesure des arrangements résidentiels des enfants, une analyse critique des différentes sources de données disponibles aux niveaux québécois et canadien permet de constater le caractère fragmentaire de nos connaissances actuelles sur le sujet. Au final, la réponse apportée reste équivoque. D'un point de vue relatif, on peut affirmer sans trop de risques de se tromper que le nombre d'enfants en double résidence a augmenté rapidement au cours des deux dernières décennies, et davantage au Québec que dans le reste du Canada. Concernant les niveaux absolus, cependant, beaucoup d'incertitude demeure puisque les chiffres produits par les diverses sources concordent rarement. L'intégration de données d'enquête et de données administratives sera probablement nécessaire afin d'apporter une réponse plus solide. /// English title: How many children in dual residence or shared physical custody? Sources and measures in the Québécois and Canadian contexts. Abstract: How many children in dual residence or shared physical custody ? Sources and measures in the Québécois and Canadian contexts A simple question lies at the root of this article: How many children share their time more or less equally between the residence of their mother and that of their father following the separation of their parents? After a description of the many issues related to the measurement of children's residential arrangements, a critical analysis of the different data sources available at the Québécois and Canadian levels reveals the fragmentary nature of our current knowledge. In the end, the answer provided remains equivocal. From a relative point of view, it can be safely asserted that the number of dual-residence children has increased rapidly over the past two decades, and more so in Quebec than in the rest of Canada. With respect to absolute levels, however, much uncertainty remains as the figures produced by the various sources rarely match. The integration of survey and administrative data is likely to be necessary in order to provide a more robust answer.

URLhttps://www.erudit.org/en/journals/cqd/2017-v46-n1-cqd03427/1043297ar/abstract/
DOI10.7202/1043297ar
Document URLhttps://www.erudit.org/en/journals/cqd/2017-v46-n1-cqd03427/1043297ar.pdf
Publication Type
RDC
Surveys
Themes
Contract ID
Publication language(s)
Français