You are here

Analyse de la distribution des décès aux grands âges selon le niveau de scolarité à partir d'un suivi de la mortalité sur 20 ans au Canada

TitleAnalyse de la distribution des décès aux grands âges selon le niveau de scolarité à partir d'un suivi de la mortalité sur 20 ans au Canada
Year of Publication2018
AuthorsCanon, L.
UniversityUniversité de Montréal
CityMontréal, QC
Keywordsâge modal au décès, canada, compression de la mortalité aux grands âges, dispersion des durées de vie, level of education, lifespan dispersion, lissage par p-splines, modal age at death, niveau de scolarité, old-age mortality compression, p-spline smoothing
Abstract

Au cours du siècle dernier, nous avons remarqué une diminution de la mortalité au niveau mondial, en particulier dans les pays développés. Cette diminution s’est accompagnée de changements importants dans la distribution des décès selon l’âge, notamment en raison d’une concentration progressive des durées de vie individuelles autour de l’âge modal (c’est-à-dire le plus fréquent) au décès. Notre étude s’intéresse aux disparités dans la façon dont se répartissent les décès par âge et par sexe au Canada selon l’un des déterminants socio-économiques les plus importants, soit le niveau de scolarité. Pour estimer la distribution des décès selon l’âge, le sexe et le niveau de scolarité au Canada, et ensuite la décrire à l’aide d’indices-résumés appropriés, nous avons utilisé une approche non paramétrique de lissage par P-splines développée récemment par Ouellette (2011). Celle-ci permet de déterminer l’âge modal au décès et la dispersion des décès au-delà de cet âge avec une grande précision, permettant ainsi une détection fine des disparités de mortalité selon le niveau de scolarité. Nos résultats montrent que les personnes ayant une durée de vie modale plus courte sont aussi celles ayant un niveau de scolarité inférieur et la dispersion de leur distribution des âges au décès au-delà du mode est supérieure. Pour les deux sexes, nous observons un gradient de mortalité en fonction du niveau de scolarité qui persiste aux âges avancés. Cette recherche montre de nouveau l’effet bénéfique du niveau de scolarité sur la survie aux grands âges. /// Over the course of the last century, there has been a decline in mortality levels worldwide, especially in developed countries. In parallel, important changes in the age distribution of deaths have occurred, notably due to a progressive concentration of individual lifespans around the modal (i.e. most frequent) age at death. Our study focuses on disparities in the age-at-death distribution by sex in Canada according to one of the most important socioeconomic determinants, the level of education. In order to estimate the age distribution of deaths by sex and educational attainment in Canada, and to describe these distributions using relevant summary measures, we used a nonparametric P-spline smoothing approach developed by Ouellette (2011). It allows us to determine the modal age at death and the standard deviation above the mode with great precision, and to refine our monitoring of old-age lifespan inequalities by educational level. Our results show that individuals with shorter modal lifespans also have lower levels of education and the variability of their age-at-death distribution above the mode is higher. For both sexes, we observe an education-mortality gradient that persists at advanced ages. This research thus reiterates the beneficial effect of educational attainment on old-age survival.

URLhttps://papyrus.bib.umontreal.ca/xmlui/handle/1866/20100
Document URLhttps://papyrus.bib.umontreal.ca/xmlui/bitstream/handle/1866/20100/Canon_Lorena_2018_Memoire.pdf