You are here

Adoption of municipal bylaw legislating mandatory helmet use for cyclists under the age of 18: Impact on cycling and helmet use

TitleAdoption of municipal bylaw legislating mandatory helmet use for cyclists under the age of 18: Impact on cycling and helmet use
Year of Publication2020
AuthorsMaurice, A., Lavoie M., Hamel D., and Riva M.
JournalHealth Promotion and Chronic Disease Prevention in Canada: Research, Policy and Practice / Promotion de la santé et prévention des maladies chroniques au Canada
Volume40
Pages11 - 17
Keywordscycling, helmet use, jeunes, legislation, port du casque, pratique du vélo, youth
Abstract

Highlights: * A municipal bylaw requiring cyclists under the age of 18 years to wear a bicycle helmet has not been associated with a decrease in cycling among youth aged 12 to 17 years. * These results are not necessarily generalizable to a province or country because it is not certain that the promotional activities that accompanied the bylaw can be carried out with the same intensity in those regions as at the municipal level. Abstract: Introduction: Bicycle helmet use is recognized as an effective way to prevent head injuries in cyclists. A number of countries have introduced legislation to make helmets mandatory, but many object to this type of measure for fear that it could discourage people, particularly teenagers, from cycling. In 2011, the City of Sherbrooke adopted a bylaw requiring minors to wear a bicycle helmet. The objective of this study was to assess the impact of this bylaw on cycling and bicycle helmet use. Methods: The impact of the bylaw was measured by comparing the evolution of bicycle helmet use among youth aged 12 to 17 years in the Sherbrooke area (n = 248) and in three control regions (n = 767), through the use of logistic regression analyses. Results: Cycling rates remained stable in the Sherbrooke area (going from 49.9% to 53.8%) but decreased in the control regions (going from 59.1% to 46.3%). This difference in evolution shows that cycling rates increased in the Sherbrooke area after the adoption of the bylaw, compared to the control regions (odds ratio [OR] of the interaction term: 2.32; 95% confidence interval [CI]: 1.01-5.35). With respect to helmet use, a non-statistically significant upward trend was observed in the Sherbrooke area (going from 43.5% to 60.6%). This figure remained stable in the control regions (going from 41.5% to 41.9%). No significant difference was observed in the evolution of helmet use between the two groups (OR of the interaction term of 2.70; 95% CI: 0.67-10.83). Conclusion: After the bylaw was adopted, bicycle use among youth aged 12 to 17 years in the Sherbrooke area remained stable and helmet used increased, though not significantly. /// Points saillants * Un règlement municipal obligeant les enfants et les jeunes de moins de 18 ans à porter un casque à vélo a été implanté sans être associé à une diminution de la pratique du vélo chez les 12 à 17 ans. * Ces résultats ne sont pas généralisables à l'échelle d'une province ou d'un pays parce que les activités promotionnelles ayant accompagné le règlement ne sont pas nécessairement réalisables avec autant d'intensité qu'à l'échelle d'une municipalité. Résumé : Introduction. Le port du casque à vélo est reconnu comme étant une mesure efficace pour prévenir les traumatismes crâniens chez les cyclistes. Plusieurs pays ont légiféré pour rendre obligatoire le port du casque, mais ce type de mesure est contesté, de crainte qu'elle ait pour effet de réduire la pratique du vélo, en particulier chez les adolescents. La municipalité de Sherbrooke a adopté en 2011 un règlement rendant obligatoire le port du casque à vélo pour les mineurs. L'objectif de cette étude était d'évaluer l'effet de ce règlement sur la pratique du vélo et sur le port du casque à vélo. Méthodologie. L'effet du règlement a été évalué en comparant l'évolution de la pratique du vélo et du port du casque à vélo avant et après sa promulgation, chez les jeunes âgés de 12 à 17 ans de la région de Sherbrooke (n = 248) et de trois régions témoins (n = 767), au moyen d'analyses de régression logistique. Résultats. La pratique du vélo est demeurée stable dans la région de Sherbrooke (passant de 49,9 % à 53,8 %) alors qu'elle a diminué dans les régions témoins (passant de 59,1 % à 46,3 %). Cette évolution différente fait que la pratique du vélo s'est révélée plus importante dans la région de Sherbrooke après la promulgation du règlement comparativement aux régions témoins (rapport de cotes [RC] du terme d'interaction : 2,32; intervalle de confiance [IC] à 95 % : 1,01 à 5,35). Quant au port du casque à vélo, une tendance à la hausse, non statistiquement significative, a été observée dans la région de Sherbrooke (passant de 43,5 % à 60,6 %), alors qu'il est demeuré stable dans les régions témoins (passant de 41,5 % à 41,9 %). Aucune différence significative n'est observée dans l'évolution du port du casque à vélo entre les deux groupes (RC du terme d'interaction : 2,70; IC à 95 % : 0,67 à 10,83). Conclusion. Après la promulgation du règlement, chez les jeunes âgés de 12 à 17 ans de la région de Sherbrooke, la pratique du vélo est demeurée stable et le port du casque à vélo a augmenté, mais de façon non significative.

URLhttps://www.canada.ca/en/public-health/services/reports-publications/health-promotion-chronic-disease-prevention-canada-research-policy-practice/vol-40-no-1-2020/original-quantitative-research-mandatory-helmet-cyclists.html
DOI10.24095/hpcdp.40.1.02
Document URLhttps://www.canada.ca/content/dam/phac-aspc/documents/services/reports-publications/health-promotion-chronic-disease-prevention-canada-research-policy-practice/vol-40-no-1-2020/en-2-maurice.pdf