You are here

Aboriginal early school leavers on-and-off-reserve: An empirical analysis

TitleAboriginal early school leavers on-and-off-reserve: An empirical analysis
Year of Publication2014
AuthorsLamb, D.
JournalCanadian Public Policy
Volume40
Pages156 - 165
Abstract

The 2001 master file of the Aboriginal Peoples Survey is used to analyze the determinants of leaving school before completing high school for Aboriginal persons, separately for different age cohorts and for those living off-reserve and on-reserve. Relationships that are particularly important from a policy perspective include the fact that rates of leaving school early are negatively related to being able to attend high school in one's community, learning about Aboriginal history and/or about Aboriginal peoples, and having an Aboriginal teacher or teacher's aide. Decomposition analysis of leaving school early by residential status indicated that most of the higher dropout rate for those living on-reserve is attributed to observable characteristics, many of which are subject to a degree of policy control such as through improved employment opportunities and a culturally sensitive curriculum and learning environment. /// Dans cet article, grâce aux données du fichier maître de l'Enquête auprès des peuples autochtones, nous analysons les déterminants du décrochage scolaire avant l'obtention d'un diplôme d'études secondaires chez les Autochtones, en tenant compte de deux facteurs : l'âge et le fait de vivre ou non dans une réserve. En matière de politiques publiques, certains phénomènes sont particulièrement importants : les taux de décrochage précoce sont négativement reliés à la présence d'une école secondaire dans la communauté où les individus habitent, au fait que le programme scolaire comporte un apprentissage pourtant sur l'histoire ou la réalité des peuples autochtones et au fait d'avoir un enseignant ou un aide-éducateur autochtone. Une analyse de décomposition du décrochage précoce par statuts résidentiels indique qu'une grande partie du taux élevé de décrochage des Autochtones vivant dans des réserves est attribuable à des caractéristiques observables dont plusieurs peuvent être modifiées grâce à des politiques appropriées visant par exemple à accroître les possibilités d'emploi ou à mettre en place des programmes scolaires et des environnements d'apprentissage adaptés aux différences culturelles.

URLhttp://economics.ca/cgi/jab?journal=cpp&article=v40n2p0156
Publication Type
RDC
Surveys
Themes
Contract ID
Publication language(s)
English