You are here

Évolution de la qualité des années vécues entre 45 et 70 ans : espérance de vie partielle sans incapacité au Canada, de 1994 à 2014

TitleÉvolution de la qualité des années vécues entre 45 et 70 ans : espérance de vie partielle sans incapacité au Canada, de 1994 à 2014
Year of Publication2018
AuthorsLefebvre, J.
UniversityUniversité de Montréal
CityMontréal, QC
Keywordsability to work, adultes âgés, aînés, besoin d'aide, canada, capacité à travailler, delaying retirement, espérance de vie partielle sans incapacité, état de santé, health utility index, indice de l’état de santé, méthode de sullivan, need of assistance, older adults, partial disability-free life expectancy, report de la retraite, seniors, state of health, sullivan method
Abstract

En réaction à l'allongement de l'espérance de vie et aux pressions financières sur le régime public de retraite, l’idée d’augmenter l’âge normal de la retraite a été évoquée. Cependant, avant de recommander une telle hausse, il importe de considérer la santé des principaux concernés : les adultes âgés. Ce mémoire propose de documenter les tendances récentes de l’état de santé de la population canadienne âgée de 45 ans et plus. À l’aide de la méthode de Sullivan, des séries d’espérance de vie partielle sans incapacité (EVPSI) entre 45 et 70 ans sont dressées, de 1994 à 2014. Considérant que le rôle de proche aidant auprès d’un parent ou d’un conjoint en perte d’autonomie peut avoir des répercussions sur la participation au marché du travail des adultes âgés, les tendances d’espérance de vie sans incapacité (EVSI) à 70 ans et à 85 ans et plus sont également documentées. L’incapacité chez les 45-69 ans est estimée à partir des attributs de l’indice de l’état de santé (IES) en lien avec la capacité à travailler. Chez les aînés, elle est définie selon les attributs de l’IES associés au besoin d’aide. Dans les deux cas, l’incapacité est déclinée selon la sévérité afin de permettre une analyse plus fine de la morbidité. Les données sur la santé proviennent de l’Enquête nationale sur la santé de la population (ENSP) et de l’Enquête sur la santé des communautés canadiennes (ESCC). Les résultats révèlent une augmentation de la prévalence de l’incapacité chez les adultes âgés. Parallèlement, les séries d’EVPSI45-69, tendent vers le bas depuis le milieu des années 1990. Alors qu’il serait hâtif de dire que l’on observe une expansion de la morbidité chez les adultes âgés, les résultats ne confirment pas la compression de celle-ci. Somme toute, ce mémoire ne fournit pas d’éléments probants en faveur du report de l’âge normal de la retraite, si cette décision s’avérait uniquement fondée sur les gains en espérance de vie. /// In response to the upward trend in life expectancy and financial pressures on the public pension system, some suggest to raise the normal retirement age. However, before recommending such an increase, it is important to consider the state of health of older adults. This paper proposes to examine recent trends in the health status of Canadians aged 45 and over. Using the Sullivan method, trends in partial disability-free life expectancy (PDFLE) between the ages of 45 and 70 years are computed from 1994 to 2014. Considering that caregiving responsibilities to a parent or spouse with a loss of autonomy may have an impact on the labor market participation of older adults, trends in disability-free life expectancy (DFLE) at 70 and 85 years and over are also documented. Disability among adults aged 45-69 is estimated from the attributes of the Health Utility Index (HUI) correlated to work ability. For seniors, it is defined according to the attributes of the HUI associated with the need for assistance. In both cases, disability is graded in severity levels to allow a finer analysis of morbidity. Data used to estimate the prevalence of disability was from the National Population Health Survey (NPHS) and the Canadian Community Health Survey (CCHS). Trends examined in this study reveal an increase in the prevalence of disability among older adults. Accordingly, a decreasing PDFLE45-69 has been found since the mid-1990s. While it would be hasty to claim that there has been an expansion of morbidity among older adults, the findings do not confirm the compression scenario. Hence, this study brings no evidence in support of the postponement of the normal retirement age if this decision was based solely on gains in life expectancy.

URLhttps://papyrus.bib.umontreal.ca/xmlui/handle/1866/20102
Document URLhttps://papyrus.bib.umontreal.ca/xmlui/bitstream/handle/1866/20102/Lefebvre_Judith_2018_memoire.pdf